Elémens de la philosophie de l'esprit humain, Τόμος 1

Εξώφυλλο
J.J. Paschoud, 1808
0 Κριτικές
Οι αξιολογήσεις δεν επαληθεύονται, αλλά η Google ελέγχει και καταργεί ψευδές περιεχόμενο όταν το εντοπίζει
 

Τι λένε οι χρήστες - Σύνταξη κριτικής

Δεν εντοπίσαμε κριτικές στις συνήθεις τοποθεσίες.

Επιλεγμένες σελίδες

Άλλες εκδόσεις - Προβολή όλων

Συχνά εμφανιζόμενοι όροι και φράσεις

Δημοφιλή αποσπάσματα

Σελίδα 130 - Nous voyons le soleil, les étoiles et une infinité d'objets hors de nous ; et il n'est pas vraisemblable que l'âme sorte du corps et qu'elle aille, pour ainsi dire, se promener dans les cieux pour y contempler tous ces objets.
Σελίδα 405 - L'expérience nous fournit chaque jour ces deux idées d'une manière évidente; mais si nous voulons rechercher plus avant comment cela se fait, nous nous trouvons également dans les ténèbres; car à l'égard de la communication du mouvement, par où un corps perd autant de mouvement qu'un autre en reçoit, qui est le cas le plus ordinaire, nous ne concevons...
Σελίδα 7 - ... de l'organisation de la matière ; .certainement nous nous en imposons à nous-mêmes par , un vain assemblage de mots; et nous oublions que la matière, tout comme l'esprit, ne nous est connue que par ses qualités et ses attributs, et que nous sommes dans un-e ignorance absolue sur ce qui constitue l'essence de l'une et de l'autre (i).
Σελίδα 53 - Quod si quis aetate matura et sensibus integris et mente repurgata se ad experientiam et ad particularia de integro applicet, de eo melius sperandum est.
Σελίδα 142 - L'âme est d'une telle nature, que certaines impressions, faites sur les organes de nos sens par les objets extérieurs, sont suivies de sensations, qui leur correspondent. Ces sensations ne ressemblent pas plus aux qualités de la matière, que les mots ne ressemblent aux choses qu'ils désignent. Elles sont suivies de la perception que nous avons de l'existence et des qualités des corps qui ont fait impression sur l'organe.
Σελίδα 131 - ... les choses qui ne peuvent être dans l'âme sans qu'elle les aperçoive par le sentiment intérieur qu'elle a d'elle-même : comme sont ses propres sensations, ses imaginations, ses pures intellections, ou simplement ses conceptions, ses passions mêmes et ses inclinations naturelles. Or, notre âme n'a pas besoin d'idées pour apercevoir toutes ces choses de la manière dont elle les aperçoit, parce qu'elles sont...
Σελίδα 427 - Lors donc que nous laissons à part les («) particuliers, les généraux qui restent, ne sont que de simples productions de notre esprit, dont la nature générale n'est autre chose que la capacité que l'entendement leur communique, de signifier ou de représenter plusieurs particuliers. Car la signification qu'ils ont, 'n'est qu'une relation, qui leur est ajoutée par l'esprit de l'homme.
Σελίδα 130 - Elle ne les voit donc point par eux-mêmes ; et l'objet immédiat de notre esprit, lorsqu'il voit le soleil, par exemple, n'est pas le soleil, mais quelque chose qui est intimement unie à notre âme, et c'est ce que j'appelle idée. Ainsi par ce mot idée, je n'entends ici autre chose que ce qui est l'objet immédiat, ou le plus proche de l'esprit quand il aperçoit quelque objet.
Σελίδα 420 - Metalog. lib. ii. cap. 10. The same Author, speaking of the controversy between the Nominalists and the Realists, thus expresses himself: " Qutestionem de generibus et speciebus in qua laborans mundus jam senuit, in qua plus temporis consumptum est quam in acquirendo et regendo orbis imperio consumserit Ctesarea domus : plus effusum pecunite, quam in omnibus divitiis suis possederit Croesus. Htec enim tamdiu multos tenuit, ut cum hoc unum tola vita qutererent, tandem nee istud, nee aliud invenirent.
Σελίδα 4 - Tout homme d'ailleurs est irrésistiblement convaincu que ces sensations, ces pensées, ces actes de volonté appartiennent à un seul et même être , à cet être qu'il nomme luimême ,- à cet être que , par une suite des lois de...

Πληροφορίες βιβλιογραφίας