Εικόνες σελίδας
PDF
Ηλεκτρ. έκδοση
[ocr errors]
[merged small][ocr errors]

DU LIVRE SECOND. 1. Ancêtres d’Auguste , & fables sur son origine. II. Services de son père. III. Naissance de cet Empereur. IV. Le lieu il est nourri devient sacré. V.Ses surnoms. VI. Ses premières campagnes. VII. Précis de sa vie. VIII. Ses violences & ses premiers démêlés avec MarcAntoine. IX. Doutes sur sa valeur. X. On le soupçonne d'avoir fait assassiner les deux Consuls. XI. Sa haine contre les Républicains. XII. Guerre contre les meurtriers de César. Etonnante barbarie d'Auguste. XIII. Il partage l'empire avec Marc-Antoine. XIV. Dangers qu'il court de perdre la vie. XV. Développement de son caractère féroce. XVI. Guerre contre Sexcus Pompée. XVII. Reproches qu'on a faits à ce Prince. XVIII. Nouveaux périls qu'il court. XIX. Il punit Lépidus d'avoir été Triumvir. XX. Il se brouille avec Marc-Antoine. XXI. Bataille d'Actium, & mort d'Antoine & de Cléopatre. XXII. Ses vengeances barbares. XXIII. Mot sublime d'Auguste. XXIV. Conjurations contre sa personne. XXV. Il commande rarement en chef. XXVI. Ses conquêtes. XXVII. Il aima la paix , non par philosophie, mais par lâcheté. XXVIII. Gloire dont il jouit chez les nations étrangères. XXIX. Il ferme le

temple de Janus. XXX. Désastres de son règne. XXXI. Il réforme la discipline militaire. XXXII. Il honore ses soldats, & ne les flatte point. XXXIII. Récompenses militaires qu'il accorde. XXXIV. Son ambition avant d'être Empereur. XXXV. Ses Consulats. XXXVI. Atrocité de ses proscriptions. XXXVII. Traits de barbarie de la part d'Auguste. XXXVIII. Il feint de vouloir se démettre de l'Empire. XXXIX. Suétone le justifie. XL. Ce Prince travaille à la sûreté de Rome & à son embellisseinent. XLI. Lois de police. XLII. Institutions religieuses. XLIII. Il honore la mémoire des grands hommes. XLIV. Abus qu'il réforme. XLV. Réglement pour l'administration de la justice. XLVI. Sa modération. XLVII. Il crée de nouvelles lois. XLVIN. Vaines précautions contre le célibat. XLIX. Il réforme le Sénat. L. Réglement sur ses Membres. II. Création de nouvelles charges. LII. Il encourage la vertu militaire. LIII. Censure des Chevaliers Romains. LIV. Dénombrement du peuple & lois qui le concernent. LV. Réglement sur l'affranchissement des esclaves. LVI. Institutions de police IVII. Générosité d'Auguste. LVIII. Sa fermeté. LIX. Projet politique qu'il n'ose exécuter. IX. Variété des spectacles qu'il donne , & police qu'il y fait observer. LXI. Jeix Troyens. LXII. Préjugé sur les comédiens qu'il tente de maintenir. LXIII. Espèce d'intrépidité dont il

faisoit parade. LXIV. Ordre singulier qu'il fait observer dans les jeux. LXV. Il encourage les acteurs sans autoriser leur licence. LXVI. Son attention se porte dans les provinces. LXVI. Ses lois pour leur gouvernement. LXVIII, Sa conduite à l'égard des Rois étrangers. LXIX. Ordonnances militaires.LXX.Police par rapport aux courriers. LXXI. Clémence d'Auguste. LXXII. Sa modération. LXXIII. Liberté qu'il accorde aux membres du Sénat. LXXIV.Sages Réglements sur les libelles. LXXV. Ses amis restent soumis aux lois. LXXVI. Il s'attire la bienveillance des Romains. LXXVII. On lui defère le titre de père de la patrie.LXXVIII. On lui élève des temples de son vivant. LXXIX, Vie privée d'Auguste. LXXX. Ses mariages. LXXXI. Ses enfants. LXXXII. Il élève avec soin ses petits-fils. LXXXIII. Chagrins que lui donne sa famille. LXXXIV. Libertinage de Julie & ses malheurs. LXXXV. Triste sort du jeune Agrippa. LXXXVI. Conduite d'Auguste envers ses amis. LXXXVII. Il en exige du retour. LXXXVIII. Il est indulgent pour ses affranchis, san sêtre foible. LXXXIX. Libertinage de sajeunesse. XC. Son ardeur effrénée pour le sexe. XCI. Repas des douze Divinités. XCII. Reproches qu'on fait à ce Prince , & dont il se justifie. XCIII. Sa passion modérée pour le jeu. XCIV.Il n'aime point le faste dans les maisons. XCV. Son économie. XCVI.

Ses

repas. XCVII. Il est généreux sans être prodigue. XCVIII. Détails sur sa frugalité. XCIX. Son sommeil. C. Portrait de la personne d'Auguste.CI. Ses incommodités.Cll. Ses maladies.CIII. Ses précautions pour sa santé. CIV. Ses exercices. CV. Il cultive l’éloquence. CVI. Ouvrages de cet Empereur. CVII. Son style. CVIII. Singularités qu'il adopte. CIX. Il étoit instruit dans la Langue Grecque. CX. Il fait servir la Littérature à la réforme des mæurs. CXI. Sa superstition, & traits qui caractérisent la foiblesse de son esprit. CXII. Ce qu'il pense des superstitions étrangères. CXIII. Présages de la grandeur future d'Auguste. CXIV. Présages de sa mort & de son apothéose. CXV. Dernière maladie de ce Prince. CXVI. Sa mort. CXVII. Ses funérailles. CXVIII. Son testament. CXIX. Evénements qui l'accompagnent.

HISTOIRE

« ΠροηγούμενηΣυνέχεια »