Εικόνες σελίδας
PDF
Ηλεκτρ. έκδοση

imbecillitatem : cæterorum increpitâ cupiditate, commoda emeritæ militiæ ad sex millium summam recidit. Nihil autem ampliùs quàm Adminio Cinobellini Britannorum regis filio, qui pulsus a patre, cum exigua manu transfugerat, in deditionem recepto; quasi universâ traditâ insula, magnificas Romam literas misit : monitis speculatoribus ut vehiculo ad forum usque et curiam pertenderent, nec nisi in æde Martis , ac frequente senatu, consulibus traderent.

XLV. Mox deficiente belli materiâ, paucos de custodia Germanos trajici occulique trans Rhenum jussit ; ac sibi post prandium, quàm tumultuosissimè adesse hostem nuntiari. Quo facto, proripuit se cum amicis et parte equitum prætorianorum in proximam silvam ; truncatisque arboribus et in modum tropæorum adornatis ad lumina reversus, eorum quidem qui secuti non essent, timiditatem et ignaviam corripuit: comites autem et participes victoriæ, novo genere ac nomine coronarum donavit; quas distinctas solis ac lunæ siderumque specie, Exploratorias appellavit. Rursùs obsides quosdam abductos e litterario ludo, clamque præmissos, deserto repentè convivio cum equitatu insecutus , veluti profugos ac reprehensos in catenis reduxit : in hoc quoque mimo præter modum intemperans. Repetitâ conâ renuntiantes coactum agmen, sicut erant , loricatos ad discumbendum adhortatus est. Monuit etiam notissimo Virgilii versu, vieillesse, la plupart des centurions dont le service allait finir. A l'égard des autres, il leur reprocha leur avarice, et restreignit la récompense des vétérans à six mille sesterces. Il ne fit point d'autres exploits que de recevoir dans son camp Adiminius , fils de Cinobellinus, roi des Bretons, qui, chassé par son père, s'était réfugié auprès de lui avec une suite peu nombreuse. Alors, comme s'il eût subjugué tout le pays, il écrivit à Rome des lettres fastueuses, en avertissant les courriers de ne descendre qu'à la porte du sénat, et de rendre ses lettres aux consuls dans le temple de Mars.

XLV. Ensuite, ne sachant à qui faire la guerre, il fit passer au-delà du Rhin quelques Allemands de sa garde, et leur ordonna de se cacher. Comme il sortait de table, on vint en tumulte lui annoncer que l'ennemi paraissait. Aussitôt il s'élance dans la forêt prochaine avec ses amis et une partie de ses gardes, coupe des branches d'arbre qu'il fait porter comme des trophées, et revient à la lueur des flambeaux, reprochant à ceux qui ne l'avaient pas suivi leur paresse et leur lâcheté. Ceux au contraire qui avaient part à sa victoire reçurent de lui des couronnes qu'il appelait EXPLORATOIRES (1), et sur lesquelles étaient représentés le soleil, la lune et les astres. Il fit aussi enlever secrètement et emmener de jeunes ôtages qui étaient dans une école, et tout d'un coup il quitta son repas pour les poursuivre avec sa cavalerie comme des fugitifs, et les fit mettre aux fers, passant toujours les bornes de l'humanité dans ses farces extravagantes.

(1) D'un mot latin qui signifie aller à la découDurarent, secundisque se rebus servarent. Atque inter hæc absentem senatum populumque gravissimo objurgavit edicto , quod, Cæsare præliante, et tantis discriminibus objecto, intempestiva convivia, Circum et theatra et amenos secessus celebrarent.

perte.

XLVI. Postremò, quasi perpetraturus bellum, directâ acie in littore oceani, ac ballistis machinisque dispositis, nemine gnaro ac opinante quidnam coepturus esset, repentè ut conchas legerent, galeasque et sinus replerent, imperavit : spolia oceani vocans, Capitolio Palatioque debita. Et in indicium victoriæ altissimam turrem excitavit, ex qua, ut ex pharo, noctibus ad regendos navium cursus, ignes emicarent: pronuntiatoque militi donativo, centenis viritim denariis , quasi omne exemplum liberalitatis supergressus, « Abite, inquit, læti, abite locupletes.

XLVII. Conversus hinc ad curam triumphi, præter captivos et transfugas barbaros, Galliarum quoque procerissimum quemque , et, ut ipse dicebat, άζιοθρίαμβευτον ac nonnullos ex principibus, legit ac seposuit ad pompam; coegitque non tantùm rutilare, et submittere comam, sed et sermonem germanicum addiscere et nomina barbarica ferre. Præcepit etiam triremes, quibus Revenu à table, comme on lui annonçait que ses trou-
pes étaient rassemblées, il fit asseoir à sa table tout
armés ceux qui lui annonçaient cette nouvelle, et leur
cita ce vers de Virgile :

Courage , mes amis, comptez sur la fortune.
Il reprocha durement, par un édit, au sénat et au
peuple de s'occuper tranquillement de jeux et de fes-
tins, tandis que César s'exposait aux dangers et aux
fatigues.

LXVI. Enfin il s'avanca vers les bords de l'océan
avec un grand appareil de machines, comme s'il eût
médité quelque entreprise considérable, et, lorsque per-
sonne ne pouvait deviner son dessein, tout d'un coup
il ordonna qu'on ramassât des coquillages et qu'on en
remplît les casques. C'étaient, disait-il, les dépouilles
de l'océan dont il fallait orner le Capitole et le palais
des Césars. Il éleva pour monument de sa victoire
une tour très-haute où il fit placer des fanaux conime
sur un phare , pour éclairer les vaisseaux pendant la
nuit. Il annonça aux soldats une gratification de cent
deniers d'argent, et, comme si c'eût été le comble
de la libéralité, il leur dit, ALLEZ VOUS - EN RICHES ET

CONTENTS,

XLVII. Occupé ensuite du soin de son triomphe,
il choisit pour en faire l'ornement, outre les prison-
niers et les transfuges barbares, ceux des Gaulois qui
étaient de la taille la plus haute, et, comme il le di-
sait, la plus triomphale, et même quelques-uns de
leurs princes. Il les obligea à se peindre les cheveux à
la manière des Allemands, à apprendre leur langue et
même à se donner des noms allemands. Il fit trans-
porter par terre à Rome les galères sur lesquelles il
introierat oceanum, magna ex parte itinere terrestri Romam devehi. Scripsit et procuratoribus, triumphum appararent quàm minimâ summâ, sed quantus nunquam alius fuisset, quando in omnium hominum bona jus haberent.

XLVIII. Priusquàm provinciâ decederet, consilium inüt nefandæ atrocitatis, legiones , quæ post excessum Augusti seditionem olim moverant, contrucidandi, quòd et patrem suum Germanicum ducem, et se infantem tunc obsedissent. Vixque a tam præcipiti cogitatione revocatus , inhiberi nullo potuit modo quin decimare velle perseveraret. Vocatas itaque ad concionem inermes, atque etiam gladiis depositis, equitatu armato circumsedit. Sed quum videret, suspectà re, plerosque dilabi ad resumenda, si qua vis fieret , arma, profugit concione : confestimque urbem petiit, deflexâ omni acerbitate in senatum, cui ad avertendos tantorum dedecorum rumores palàm minabatur; querens inter cætera, fraudatum se justo triumpho, quum ipse paulò ante, ne quid de honoribus suis ageretur, etiam sub mortis poenâ denuntiasset.

XLIX. Aditus ergo in itinere a legatis amplissimi ordinis ut maturaret orantibus; quàm maximâ voce, « Veniam, inquit, veniam, et hic mecum, » capulum gladii crebrò verberans quo cinctus erat. Edixit et reverti se, sed iis tantùm qui optarent, equestri ordini et populo; nam se neque civem neque principem senatui amplius

« ΠροηγούμενηΣυνέχεια »