Exuviæ sacræ constantinopolitanæ: Fasciculus documentorum minorum, ad byzantina lipsana in occidentem sæculo XIII0 translata, spectantium & historiam quarti belli sacri imperijq; gallo-græci illustrantium, Τεύχος 1

Εξώφυλλο
comte Paul Edouard Didier Riant
E. Leroux, 1877
 

Τι λένε οι χρήστες - Σύνταξη κριτικής

Δεν εντοπίσαμε κριτικές στις συνήθεις τοποθεσίες.

Επιλεγμένες σελίδες

Άλλες εκδόσεις - Προβολή όλων

Συχνά εμφανιζόμενοι όροι και φράσεις

Δημοφιλή αποσπάσματα

Σελίδα cxci - II, c. 30. plus grande ; ils permettent d'abord, en plus d'un cas, de suivre pas à pas l'histoire des reliques et même celle des reliquaires ; puis un certain nombre ajoute, à la description de l'objet, une mention relative à la provenance de celui-ci, mention qui acquiert quelquefois l'intérêt d'un texte historique proprement dit : c'est ainsi que le plus ancien Inventaire de Clairvaux, récemment retrouvé et publié par M. d'Arbois de Jubain ville...
Σελίδα cxxxv - Ce n'eß que dans les Officia propria de l'abbaye, imprimés à Taris en 1738, 3 que fe trouvent, pour cette date du 23 juillet, trois leçons hißoriques, dont la féconde raconte le don fait au monaflère, par "Pierre de Corbeil, archevêque de Sens, d'un fragment du chef de faim Viélor, envoyé de Conflantinaple à ce prélat, de la part de Garnier de Trainel.
Σελίδα cxviii - ... plus civile que religieuse. Or, la liturgie de la plupart des pays compris dans les limites géographiques, où fe font renfermés les envois des reliques de 1 204, &, partant, les fêtes commémoratives de ces envois...
Σελίδα clxxxvi - ¿talent prefque toujours rédigés en vers &• donnaient, avec les principales circonßances de la tranflation, le catalogue fommaire des objets enfermés dans l'intérieur. Ce dernier renfeignement n'a d'utilité aujourd'hui que pour aider à retrouver des reliquaires perdus, ou à identifier avec quelqu'une des pièces décrites par les documents du ¿Moyenoige, celles qui exiflent encore, bien que de provenance inconnue.
Σελίδα cxcv - ... que le plus important de ces objets avait vu bientôt, dans les traditions de l'abbaye, fon origine enlevée à "Robert de Clari &• reportée à Charles le Chauve. Cet objet, que les defcriptions des catalogues poßerieurs défignent fous le nom i Martyr.
Σελίδα cxx - ... amenés à donner la préférence à la partie parénétique de ces récits ; ce qui, malheureusement (dans les cas où les originaux n'exiftent plus), retire une grande valeur hißorique aux leçons, feules traces de ces documents difparus.
Σελίδα ciii - XIIIe fiècle, le même rôle que les romans de chevalerie imprimés à "Troyes, pour les anciennes chanfons de gejle.
Σελίδα cxvii - Il femblerait donc, au premier abord, que rien ne fût plus facile que de réunir, &• en grand nombre, des documents de ce genre: il devrait fuffire de pointer les envois de Conßantinople &• les fêtes corref pondantes, &• de recueillir, aux dates mensuelles voulues, les textes des bréviaires anciens.
Σελίδα cxviii - Il faut enfin tenir compte d'une troisième difficulté peut-être plus grave que les deux autres, au point de vue critique auquel je me...
Σελίδα lxxvi - ... par les nouveaux manuscrits1), un récit spécialement composé en l'honneur des reliques trouvées à Constantinople, et rapportées en Occident. Si Gùnther s'étend sur les événements historiques de la quatrième croisade, c'est à cause de son héros, Martin, qui a rapporté ces reliques, et de la bouche duquel il a recueilli tout ce qu'il nous apprend. Ce fait, une fois constaté, me donne donc, au contraire, le droit de présenter YHistoria l.

Πληροφορίες βιβλιογραφίας