Geschichte des achtzehnten Jahrhunderts und des neunzehnten bis zum Sturz des französischen Kaiserreichs: mit besonderer Rücksicht aus den Gang der Literatur, Τόμος 1

Εξώφυλλο
 

Τι λένε οι χρήστες - Σύνταξη κριτικής

Δεν εντοπίσαμε κριτικές στις συνήθεις τοποθεσίες.

Επιλεγμένες σελίδες

Άλλες εκδόσεις - Προβολή όλων

Συχνά εμφανιζόμενοι όροι και φράσεις

Δημοφιλή αποσπάσματα

Σελίδα 497 - Behold the child, by Nature's kindly law, Pleas'd with a rattle, tickled with a straw : Some livelier plaything gives his youth delight, A little louder, but as empty quite : Scarfs, garters, gold, amuse his riper stage, And beads and prayer-books are the toys of age : Pleas'd with this bauble still, as that before, Till tir'd he sleeps, and life's poor play is o'er.
Σελίδα 493 - Shakes off the dust, and rears his rev'rend head. Then sculpture and her sister-arts revive; Stones leap'd to form, and rocks began to live; With sweeter notes each rising temple rung; A Raphael painted, and a Vida sung! Immortal Vida! on whose honour'd brow The poet's bays and critic's ivy grow: Cremona now shall ever boast thy name, As next in place to Mantua, next in fame!
Σελίδα 579 - Mon Henri Quatre et ma Zaïre, Et mon américaine Alzire, Ne m'ont valu jamais un seul regard du roi ; J'eus beaucoup d'ennemis avec très peu de gloire; Les honneurs et les biens pleuvent enfin sur moi. Pour une farce de la foire.
Σελίδα 499 - The same self-love, in all, becomes the cause Of what restrains him, government and laws. For, what one likes, if others like as well, What serves one will, when many wills rebel ? How shall he keep, what, sleeping or awake, A weaker may surprise, a stronger take? His safety must his liberty restrain : All join to guard what each desires to gain.
Σελίδα 499 - Plato to th' empyreal sphere, To the first good, first perfect, and first fair; Or tread the mazy round his followers trod, And quitting sense call imitating God; As eastern priests in giddy circles run, And turn their heads to imitate the sun. Go, teach Eternal Wisdom how to rule— Then drop into thyself, and be a fool!
Σελίδα 523 - Son implacable barbarie Se mesure sur son pouvoir. Le délateur, monstre exécrable , Est orné d'un titre honorable, A la honte de notre nom ; L'esclave fait trembler son maître; Enfin nous allons voir renaître Les temps de Claude et de Néron.
Σελίδα 581 - J'y vis rassemblés Montesquieu, Fontenelle, Mairan, Marivaux, le jeune Helvétius, Astruc, je ne sais qui encore, tous gens de lettres ou savants, et au milieu d'eux une femme d'un esprit et d'un sens...
Σελίδα 581 - Montesquieu, avec plus de calme, attendait que la balle vînt à lui ; mais il l'attendait. Mairan guettait l'occasion. Astruc ne daignait pas l'attendre. Fontenelle seul la laissait venir sans la chercher ; et il usait si sobrement de l'attention qu'on donnait à l'entendre , que ses mots lins , ses jolis contes n'occupaient jamais qu'un moment.
Σελίδα 581 - C'était à qui saisirait le plus vite, et comme à la volée, le moment de placer son mot, son conte, son anecdote, sa maxime ou son trait léger et piquant, et, pour amener l'à-propos, on le tirait quelquefois d'un peu loin. Dans Marivaux, l'impatience de faire preuve de finesse et de sagacité perçait visiblement.
Σελίδα 536 - N'allez-vous pas dans le Temple du Goût Vous décrasser? » — « Nous ? Messieurs , point du tout • Ce n'est pas là , grâce au ciel, notre étude : ' Le goût n'est rien ; nous avons l'habitude De rédiger, au long, .de point en point, Ce qu'on pensa , mais nous ne pensons point.

Πληροφορίες βιβλιογραφίας